Témoignage d’Elizabeth Valle – Ancienne élève du CCAA


Je me présente

Je m’appelle Elizabeth Valle, j’ai 25 ans, je suis aujourd’hui Docteur en chirurgie dentaire, depuis le 10 juin 2017.

Mes années au CCAA

2011-2013: j’étais élève de l’atelier de danses latines. J’avais 19 ans, un âge où les jeunes sont vulnérables et peuvent dévier du droit chemin en commettant beaucoup d’erreurs qui leur coûtent leur avenir.

Quel impact a eu le CCAA dans ma vie ?

Le CCAA a joué un rôle très productif dans mon développement personnel et professionnel. De quelle manière ? En me donnant des outils sur lesquels je me suis basée pour surmonter beaucoup d’épreuves de ma vie, et desquelles j’ai réussi à sortir victorieuse. J’ai développé ma capacité de leadership grâce au privilège que j’ai eu d’être une des leaders du centre. J’ai aussi développé ma capacité d’organisation, de planification et d’orientation. Tout cela a été possible à travers les différents programmes du CCAA. Par exemple, le développement de capacités s’obtient par la délégation de responsabilités aux élèves, avec des moyens utilisés pour les motiver, comme la valorisation des attitudes positives, les récompenses comme les sorties ou les reconnaissances en public. De même, l’incorporation de valeurs dans la vie du centre, au sein de chaque classe et activité, nous montre que l’apprentissage va main dans la main avec les valeurs et le vivre ensemble.

Qu’est-ce qu’apporte le CCAA au Honduras ?

Mon pays manque de conscience sociale, d’empathie et de solidarité. Le CCAA est une école dans laquelle de nombreux jeunes n’ont pas la capacité économique de se développer et d’occuper leur esprit par des activités artistiques ou culturelles qui leur permettent de laisser la passivité et de s’éloigner des drogues et des groupes délictueux. Sans le CCAA, cela aurait été beaucoup plus difficile de me développer et je n’aurais sans doute pas acquis les armes qui m’ont aidé dans la vie.

Mes aspirations pour 2018 et + ?

Mon projet est de travailler tout en continuant mes études. Je voudrais faire valider mon diplôme universitaire aux Etats-Unis et pouvoir me spécialiser dans mon domaine professionnel afin de pouvoir exercer dans d’autres pays en tant que Docteur en chirurgie dentaire.

Le CCAA a-t-il contribué à forger en moi le principe d’égalité homme-femme ?

Claro ! Le CCAA donne des opportunités aux élèves sans différence de genre. Il sème la confiance dans des jeunes qui ont une faible estime de soi et ne croient pas qu’ils pourraient être meilleurs dans la vie. Ce sont des personnes maltraitées psychologiquement et socialement, qui manquent de direction et de sens à leurs vies, parce qu’ils n’ont pas eu un cadre qui les aident à se trouver eux-mêmes. Le CCAA les aide en leur donnant cette confiance et la valeur de leur propre personne. Il leur donne aussi les armes pour vaincre ce qu’ils doivent traverser, comme l’éducation continue et le renforcement de valeurs qui leur ouvre les yeux, sans différence entre les filles et les garçons. Quel que soit leur genre, ils vont réussir à se voir comme ils sont, des êtres humains, exceptionnels, qui peuvent réussir ce qu’ils s’engagent à faire.

Mon lien avec le CCAA aujourd’hui

Je garde beaucoup de tendresse et de reconnaissance pour le CCAA. Je reste en contact avec Mathilde, la directrice. Maintenant lorsque je retourne au CCAA, c’est pour soutenir les jeunes lors des spectacles et aussi pour apporter mes compétences : j’anime des activités de prévention en hygiène bucco-dentaire et aussi des groupes de parole avec les filles où l’idée est qu’elles osent s’exprimer sans tabou et sans de sentir jugées. Je suis aussi disposée à rentrer un jour dans le conseil d’administration de la Fondation.

Mon message pour tous ceux qui soutiennent le CCAA

Ce serait de ne pas cesser de soutenir ce centre qui fait la différence et allume une lumière d’espoir dans un endroit où beaucoup de jeunes n’ont vu rien d’autre que des ténèbres. Je crois que le CCAA a la capacité de faire beaucoup plus, mais il y a un manque de soutien qui est quasi-nul dans mon pays. C’est pour cela que ce que vous faîtes en soutenant le centre c’est changer le monde de chacune des personnes qui a bénéficié de ce beau projet.

Liz

Les jeunes représentent l’espoir. Aidons- les à grandir en confiance et à construire leur avenir !
Faire un don en ligne
Faire un don par chèque